Archive | janvier, 2011

Par ici la bonne soupe !

30 Jan

Pour clore la semaine asiatique, je vous propose une petite soupe thaïlandaise très rapide à préparer. Le plus long étant peut-être dans cette recette de sortir l’ensemble des ingrédients !

Soupe thaïe rapide

Ingrédients : 2 échalotes, 1 petit piment rouge ou 1 cuil. à café de purée de piment, 2-3 feuilles de lime, 2 cuil. à soupe de de sauce nuoc-mam, 1 cuil. à café de miel ou cassonade, 2 cm de gingembre pelée ou 1 cuil. à café de gingembre, 1 cuil. à soupe de jus de citron vert, 1 cuil. à soupe de ciboulette, 1 cuil. à café de menthe, 250 ml de bouillon type Kub Or, 400 ml de lait de coco, 12 crevettes décortiquées.

Mélangez tous les ingrédients dans une casserole et faites réchauffer 15 min.

C’est tout, c’est prêt !

Pour info, les piments rouges et les feuilles de lime se congèlent ce qui est très pratique pour les avoir toujours sous la main.

So sweet, so pink…

29 Jan

 

Extrait de ma bibliothèque/ma chambre/ma salle de bain/mes toilettes/mon sac à main/mon dressing.

 

Jane a eu la très bonne idée de proposer la création d’un nuancier collectif sur son site Libelul. Ce mois-ci, elle met le rose à l’honneur. Jetez-y un coup d’oeil, l’idée est vraiment sympa et si vous ne connaissez pas ce site, c’est un formidable espace plein de poésie avec de superbes photos. C’est très agréable de s’y perdre et d’y puiser de nouvelles idées et sources d’inspirations.

Les nuanciers, j’adore ! Mon travail est en lien étroit avec la couleur. Je passe mon temps avec un nuancier Pantone dans la main. Ça a même déteint sur mon organisation domestique : ma bibliothèque est classé par couleurs, tout comme ma garde-robe et j’ai un joli nuancier de gel douche et autres sur mon rebord de baignoire !

J’ai rencontré moins de difficultés à trouver de quoi faire un pêle-mêle photos avec du rose que je ne le pensais. Et je suis même sûre qu’en cherchant davantage, j’avais de quoi l’étoffer. Pourtant, le rose n’est pas ma couleur préférée. J’ai lu, il y a longtemps, que porter du rose apportait de l’amour dans sa vie. Je pense effectivement que les couleurs portées peuvent refléter nos humeurs et sans doute avoir un peu d’influence sur l’image que les autres perçoivent de nous. Le rose est synonyme de douceur et de tendresse en petites touches. Une façon de voir la vie en rose serait-elle d’en porter un petit peu plus ? A méditer… d’ici là, j’ai hâte de voir le résultat final du nuancier de Jane !

 

 

 

L’Art des Listes : simplifier, organiser, enrichir sa vie

28 Jan

Dans cet ouvrage, paru en 2007, aux éditions Robert Laffont, Dominique Loreau, française, installée au Japon depuis plus de 25 ans redonne ses lettres de noblesses aux listes. Futiles au premier abord, les listes permettent pourtant de se décharger du quotidien, d’organiser son temps, de consigner toutes sortes d’évènements, souvenirs et plaisirs, de se créer des repères, d’apprendre à mieux nous connaître… sans oublier la sensation de plénitude de voir tout écrit noir sur blanc et d’alléger ainsi son esprit. En recensant les différents types de listes, l’auteur nous ouvre de nouvelles perspectives et nous apprends à les utiliser et à les sublimer.

Ce livre, truffé d’exemples, est, en plus, une vraie mine de conseils pratiques pour mieux s’organiser au quotidien, anticiper les vacances, etc. On y retrouve la philosophie développée dans les autres ouvrages de l’auteur : L’art de l’essentiel, l’art de la simplicité…

Quelques exemples de listes qui m’ont marqué dans guide pratique :
– liste de routine domestique : ménage quotidien de 5 étapes en 15 minutes (par exemple, ranger la pièce, aérer, faire la vaisselle, essuyer la table et les surfaces souvent utilisées, balayer ou passer l’aspirateur).
– liste de la valise idéale avant de partir en week-end, en vacances…
– liste pour mieux se connaître : les pas japonais. Lister les 12 évènements principaux de sa vie sous forme de chronologie (par exemple, ma petite enfance, le décès de mes grands-parents, le déménagement de mes parents, mon adolescence, mon premier grand amour…). Chacun de ses pas peut être développé par une liste plus approfondie. Cette technique permet de mettre en lien différents éléments de notre vie de manière assez surprenante.
–  liste pour se fixer des repères : projets de carrière, projets de voyage, solutions en cas de perte d’emploi, de conjoint, d’amant…
– liste des « choses douces » pour les jours de douleur, liste de mes 1000 petits plaisirs, …
– liste de mes duos gastronomiques (un plat, une boisson)…

Bref, vous pouvez le constater au travers de ses nombreux exemples, la liste ne se limite pas à celle que l’on dresse avant d’aller au supermarché ! A vos crayons 😉

Mémoires d’une Geisha

25 Jan

Sorti en 2006, ce film américain de Rob Marshall, récompensé par 3 oscars, retrace la vie d’une jeune fille japonaise, quelques années avant la Seconde Guerre Mondiale ,qui, arrachée à sa famille, va devenir une geisha.

Ce long-métrage très bien réussi m’a même beaucoup plus transporté que le best-seller d’Arthur Golden. Un peu déçu par le roman que je trouvais trop convenu, j’ai été subjuguée par l’esthétique du film.

La beauté des décors (la vieille ville de Kyoto, les cerisiers en fleurs…) et des costumes nous transportent dans une autre culture et nous fait découvrir l’apprentissage d’une geisha. Il n’existe d’ailleurs pas d’équivalence à ce rôle dans la culture occidentale. Une geisha se doit de maîtriser les Arts, l’art de la conversation et de la séduction dans un univers très codé. L’histoire est émouvante, touchante, parfois drôle, parfois cruelle.

Bref, si vous ne connaissez pas ce film, je ne peux que vous le conseiller chaudement.

Maître Yoga

24 Jan

Pendant 2 ans, tous les mardis soirs, j’allais faire mes p’tits exercices de yoga. Ce sport (je ne me suis jamais sentie sportive pour autant et je vous raconte pas le sourire moqueur des gens quand vous leur dites que vous faites du yoga comme sport !-) m’a sauvé le dos là où les séances de kiné ne me faisaient pas grand chose. J’ai appris l’importance de s’étirer et surtout le bien-être qu’on en retire.

Surtout, je me suis beaucoup amusée. Le yoga finalement, c’est tout ce que vous faisiez enfant pour vous amusez : la chandelle, l’équilibre sur une jambe, etc.. et  j’ai adoré que les exercices ne soient pas répétitifs. Les poses sont refaites 5 fois grand maximum et vous passez à autre chose, tout ce que j’aime.

Au fil du temps, je me suis tout de même assouplie et mon dos ne m’a plus fait souffrir. Pour le reste, je n’ai pas progressé en méditation : je me suis systématiquement endormie pendant les 30 min de relaxation précédant le cours de yoga.

Je recommande pour tout ceux et celles qui veulent renouer avec une activité tranquille.

Saveurs thaïlandaises

24 Jan

Parmi mes bonnes résolutions 2011, j’ai décidé de cuisiner un nouveau plat chaque semaine. Pour le moment, je m’y tiens ! Cette semaine, dans le cadre de la semaine asiatique, je vous fais découvrir un plat thaïlandais tout simple, mais divinement bon (à mon goût), testé la semaine dernière. Ne vous fiez pas au temps (1h30 de cuisson), car ce plat ne nécessite pas votre présence pendant tout ce temps. Avec un bon minuteur, vous pouvez vous consacrer à vos activités préférés pendant la cuisson.

Les linguines aux crevettes, épices et lait de coco

Ingrédients : 450g de linguine ou spaghettis, 18 crevettes congelées, 4 feuilles de lime, 1 petit piment rouge, 1 oignon en quartier, 3 cm de racine de gingembre pelée, le jus d’un demi citron vert, 2 cuil. à soupe de de sauce soja, 1 cuil. à soupe de miel liquide, 1 bouquet de coriandre ciselée, 80 cl de lait de coco, 1 oignon frais émincé, sel et poivre.

Décongelez les crevettes dans de l’eau tiède si nécessaire. Décortiquez-les. Egouttez-les sur du papier absorbant et gardez les au frais. Déposez les têtes, les queues et les carapaces dans un faitout avec un 1L d’eau, du sel et du poivre et laissez cuire 30 min à petits bouillons, puis filtrez.

Remettez le bouillon dans le faitout. Ajoutez les feuilles de lime, le piment, l’oignon, le gingembre, le jus de citron vert, la sauce soja, le miel liquide et la moitié de la coriandre ciselée (il me manquait ce dernier ingrédient, j’ai ajouté de la coriandre en poudre). Faites bouillir puis laissez mijoter 30 min à petits bouillons. Laissez tiédir et ajouter le lait de coco. Faites chauffer à petits bouillons pour que la sauce épaississe (environ 30 min). Enlevez les feuilles de lime et le piment et réservez au chaud.

Pendant ce temps, faites cuire les pâtes « al dente ». Versez-les dans la sauce, ajoutez les crevettes et poursuivez la cuisson pendant 3-4 min à feu vif en remuant avec une cuillère en bois.

Servez avec l’oignon frais émincé et le reste de coriandre ciselé (dans mon cas, remplacé à ce stade par du persil).

Régalez-vous !

Si loin, si proche…. l’Asie

22 Jan

Parc oriental de Maulévrier

Cette semaine va être placée sous le thème de l’Asie…. A l’initiative de Sandra, je vais participer à un Swap. Mon premier Swap. Késako ? Comme elle l’explique très bien sur son site Swap signifie en anglais échange. Il s’agit donc sur un thème donné d’échanger un objet ou plusieurs objets. Suivant le règlement du swap, les objets doivent correspondre à tel ou tel thème et le plus souvent il est réalisé par la « swappeuse » (ou le swappeur…) qui envoie.   C’est clair là!!!!

C’est tout compte fait, comme un petit un jeu, qui permet de réaliser ou d’harmoniser quelque chose pour une personne que l’on ne connaît pas, s’investir généreusement pour l’autre et être gâté à son tour!! L’échange est basé sur la confiance, la surprise et le hasard.

J’ai hâte de connaître mon binôme et j’ai commencé le repérage pour la gâter sur le thème de l’Asie que j’affectionne tout particulièrement.

Je vous en dit plus dans quelques jours….. (teasing de la mort qui tue !!)…..

janvier 2011
L M M J V S D
    Fév »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31