Tag Archives: Dominique Loreau

La liste de mes futures lectures

23 Sep

Une liste hétéroclite pour satisfaire mes envies du moment…

– Envie de préparer mes vacances, départ à Rome dans une semaine, ce guide m’a été gentillement conseillé par Lini’s Choice

– Envie de retour à la nature

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je suis très attirée par le premier livre après en avoir lu le résumé sur Amazon (« Au Kenya, au coeur d’une réserve naturelle, une petite fille vit en contact étroit avec la nature et les animaux. Fasciné par l’étrange pouvoir qui permet à la jeune fille de communiquer avec le monde sauvage, le narrateur raconte la relation mystérieuse qu’elle a tissée avec un lion. Un roman émouvant et poétique qui, depuis sa parution en 1958, a séduit plusieurs générations de lecteurs. ») et pour le second, j’avais beaucoup aimé le film de Sean Penn dont voici un extrait

 

– Envie de me simplifier la vie

Après avoir lu plusieurs livres de Dominique Loreau, notamment l’Art des listes ou l’Art de l’essentiel, j’ai envie (besoin) de me simplifier la vie, d’aller à l’essentiel, de ne pas perdre mon temps à ranger, chercher… que mon environnement soit plus fluide. La réflexion de Marie, la chic fille, sur les 7 pièces est très pertinente et j’envisage de trier mon dressing en m’inspirant de son article.

– Envie de terminer les livres commencés

On m’a offert ce livre pendant ma grossesse, je l’ai feuilleté sans en apprécier la tonalité (« Comment, moi, ne pas être une mère parfaite !! » avec un air offusqué), puis je l’ai lu en grande partie pendant mon congé maternité après la naissance de ma fille et j’ai ri. Entre les grands principes et la réalité, il y a parfois (souvent, je pense) une marge et on essaie toutes de faire de notre mieux !!! Bref, pas mal pour décomplexer ! Et si je le terminais…

Ce livre, je l’ai commencé de nombreuses fois. Je me souviens avoir peiné sur la première partie et avoir été envouté par la seconde mais avoir été stoppé en cours de route et ne jamais l’avoir terminé. Alors, d’ici 2013, je me lance le petit défi de le terminer pour savoir si sa place dans ma Billy est vraiment justifiée 😉

Avez-vous lu un ou plusieurs livres de cette liste ?

Et si oui, les avez-vous apprécié ?

Publicités

Mes 10 indispensables basiques

30 Juin

La semaine dernière, ma curiosité a été attirée chez mon libraire par le dernier livre de Dominique Loreau, 99 objets nécessaires et suffisants. Dans ce livre, elle recense les objets du quotidien lui étant indispensables.

J’avais déjà été intrigué par les articles des blogueuses Coline et Marie sur le Dead Flowers, une expérience visant à épurer sa garde-robe pour ne garder que les pièces indispensables.

Bref, tout cela m’a donné envie de lister mes 10 meilleurs achats fringues, c’est-à-dire les vêtements et chaussures totalement rentabilisés tellement je les ai portés, les porte toujours (pas tous en ce moment, grossesse oblige ;)) mais ceux dont j’aurai beaucoup de mal à me passer tellement ils me sont devenus indispensables. En un mot, mes Basiques !

Pour commencer, 3 paires de chaussures :

1 – Mes Converses, où comment avoir l’impression d’être en chaussons toute la journée ! Je les usent jusqu’à la corde avant d’en racheter une paire et je choisis toujours le même modèle : Chuck Taylor All Stars noires et blanches.

2 – Mes tropéziennes, achetées il y a 2 ans, elles ont traînés au Liban, au Portugal, du bureau à la plage… Bref, l’été, je les adore. A la base, je n’étais pas fan de ce type de chaussures que je trouvais trop « romaines » et puis finalement, je les ai totalement adoptés.

3 – Mes Bottes KookaÏ, achetées il y a 2 ans également pendant les Soldes. Portées 2 hivers de suite, elles se portent à merveille alors que toutes mes précédentes paires de bottes ne m’ont toujours fait qu’une saison en finissant mystérieusement râpées sur le dessus de la chaussure. Ne faisant pas de quatre pattes pour me déplacer, cette usure m’a toujours intrigué. Si vous avez une explication rationnelle à ce phénomène, n’hésitez pas !

Passons à la lingerie :

4 – Les soutiens-gorge Wonderbra sans rembourrage. Je voue un culte à ces soutiens-gorge hyper résistant. Certains ont plus de 10 ans et offrent toujours le même maintien ! Je les adore parce qu’ils savent mettre parfaitement ma poitrine en valeur sans rembourrage (j’ai horreur de ça) simplement avec leur conception très au point pour rapprocher les seins avec très peu de tissu. Bref, pour moi, un must.

5 – Les strings coton taille basse H&M. Je les cherchais depuis longtemps et ils sont devenus un basique. Taille basse donc totalement invisible sous vos tenues et en coton pour le confort de tous les jours.

Enfin les vêtements à proprement parlés :

6 – Mon jean bootcut H&M. Une coupe parfaite pour un prix dérisoire (39 euros, il me semble). Bien résistant. Rien à redire. Le jean parfait en somme.

7 – Mes Tee-shirts Petit Bateau. J’en possède plusieurs en coton noirs, col V devant et col V devant et dos, et un col danseuse. J’aime qu’ils me couvrent complètement le ventre, j’aime le fait qu’ils ne se déforment pas malgré les années, les lavages en machine et passages au sèche-linge. Un excellent rapport qualité/prix. D’ailleurs, je me tâte à en racheter quelques uns en blanc histoire de changer, après ma grossesse.

8 – Mes débardeurs, un noir H&M et un blanc. Se glissent sous tellement de fringues ou se portent en solo l’été. J’aime leur simplicité et mention spéciale à la touche de macramé au dos du blanc que je trouve particulièrement jolie.

9 – Ma marinière, enfin plutôt mes marinières. J’adore les rayures tout simplement et le côté décontracté de cette fringue. Je déteste quand elle est trop mise en avant comme l’année dernière où on en a mangé à toutes les sauces. Franchement, la marinière à épaulettes, ça casse tout. C’est pour moi, le vêtement typique du début de printemps, annonciateur des vacances. Je l’aime avec ses rayures bleu marine ou rouge.

   

10 – Mes gilets. Je suis une fille à gilets, comprenez une fille qui a souvent besoin de se découvrir pour survivre à la chaleur de son bureau ou se recouvrir pour pallier à l’excès de climatisation dans ce même bureau. Le gilet, on n’a pas trouvé plus simple à enlever et à remettre. Je les aime tout fins ou bien gros selon la saison et l’humeur. Finalement, les 2 que je porte le plus souvent sont de chez Etam et datent de plusieurs années mais tiennent le coup.

Les basiques, ce ne sont pas les vêtements les plus funky de votre garde-robe, ni des achats forcément exorbitants. Ce sont surtout les vêtements qui vous sont  le plus utiles, qui vous manqueraient vraiment si vous ne les aviez plus… Et vous, ce seraient quoi vos basiques ?

Mes routines du dimanche : l’art de faire ses comptes

13 Mar

J’ai décidé de vous dévoiler mes petites routines du dimanche, celles qui m’aident à commencer la semaine de manière plus sereine. Ses petites habitudes, qui répétées régulièrement ne prennent pas beaucoup de temps, et m’apportent un petit plus.

Dans mes bonnes résolutions pour 2011, j’ai souhaité améliorer mes finances. Pour cela, je me suis achetée un kakebo et j’ai instauré un nouveau rituel.

Un kakebo, c’est un livre de compte japonais. J’ai choisi celui de Dominique Loreau, l’auteur de l’Art des listes dont je vous avais déjà parlé ici. Ce petit guide est bien pratique pour y noter toutes mes dépenses, voir où j’en suis dans le mois et me permettre de faire un bilan des différents postes de mon budget.

Concrètement, je fais comment :

– chaque dimanche, je note combien de liquide je dispose dans mon portefeuille pour la semaine ;
– chaque jour de la semaine, je note les dépenses en liquide effectuées (ça me prend à peine 2 minutes puisque je paye très peu en liquide) et je conserve tous mes tickets de carte bancaire dans une petite pochette ;
– tous les dimanches,  je note sur le tableau récapitulatif mensuel mes dépenses et retrait en CB en reprenant mes tickets, je note également les chèques que j’ai pu faire ;
– ensuite, je fais une petite soustraction et j’obtiens ce qui me reste pour le mois
– pour ne pas me faire de fausses idées, en début de mois, je note mon salaire et je déduis les prélèvements mensuels qui vont être effectués au cours du mois (EDF, loyer, assurance, téléphone…). Je les ai noté une bonne fois pour toute, je n’ai plus qu’à les recopier d’un mois sur l’autre.
– en fin de mois, je me fais juste un petit contrôle avec mon relevé de compte sur le net histoire de pointer que je n’ai rien oublié.

Ça peut paraître un peu long comme ça, mais ça me prend à peine ¼ d’heure et j’y ai gagné davantage de sérénité. Je réfléchis davantage à mes dépenses donc l’argent me file moins entre les doigts. J’ai même réussi à mettre de l’argent de côté. Bref, tout bénef !

Vous avez des routines de ce type le dimanche ?

Je profite juste de ce petit post en lien avec l’argent pour vous donner quelques liens pour vous permettre, si vous le souhaitez, de faire des dons pour aider les sinistrés après le tremblement de terre et le tsunami au Japon :

via le secours populaire

via la Croix Rouge canadienne

via Itunes

 

 

L’Art des Listes : simplifier, organiser, enrichir sa vie

28 Jan

Dans cet ouvrage, paru en 2007, aux éditions Robert Laffont, Dominique Loreau, française, installée au Japon depuis plus de 25 ans redonne ses lettres de noblesses aux listes. Futiles au premier abord, les listes permettent pourtant de se décharger du quotidien, d’organiser son temps, de consigner toutes sortes d’évènements, souvenirs et plaisirs, de se créer des repères, d’apprendre à mieux nous connaître… sans oublier la sensation de plénitude de voir tout écrit noir sur blanc et d’alléger ainsi son esprit. En recensant les différents types de listes, l’auteur nous ouvre de nouvelles perspectives et nous apprends à les utiliser et à les sublimer.

Ce livre, truffé d’exemples, est, en plus, une vraie mine de conseils pratiques pour mieux s’organiser au quotidien, anticiper les vacances, etc. On y retrouve la philosophie développée dans les autres ouvrages de l’auteur : L’art de l’essentiel, l’art de la simplicité…

Quelques exemples de listes qui m’ont marqué dans guide pratique :
– liste de routine domestique : ménage quotidien de 5 étapes en 15 minutes (par exemple, ranger la pièce, aérer, faire la vaisselle, essuyer la table et les surfaces souvent utilisées, balayer ou passer l’aspirateur).
– liste de la valise idéale avant de partir en week-end, en vacances…
– liste pour mieux se connaître : les pas japonais. Lister les 12 évènements principaux de sa vie sous forme de chronologie (par exemple, ma petite enfance, le décès de mes grands-parents, le déménagement de mes parents, mon adolescence, mon premier grand amour…). Chacun de ses pas peut être développé par une liste plus approfondie. Cette technique permet de mettre en lien différents éléments de notre vie de manière assez surprenante.
–  liste pour se fixer des repères : projets de carrière, projets de voyage, solutions en cas de perte d’emploi, de conjoint, d’amant…
– liste des « choses douces » pour les jours de douleur, liste de mes 1000 petits plaisirs, …
– liste de mes duos gastronomiques (un plat, une boisson)…

Bref, vous pouvez le constater au travers de ses nombreux exemples, la liste ne se limite pas à celle que l’on dresse avant d’aller au supermarché ! A vos crayons 😉

octobre 2017
L M M J V S D
« Jan    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031