Tag Archives: dressing

Tri de mon dressing : le bilan

28 Jan

Après la lecture des ouvrages ici, ou encore par là, j’ai entamé un gros tri dans mon dressing. L’objectif était surtout de me retrouver avec une garde-robe en accord avec moi-même, avec ma personnalité.

Voici un premier bilan des conseils que j’ai retenu de toutes mes lectures :

– j’ai une silhouette en forme de V, c’est-à-dire avec les épaules un peu plus large que les hanches. Les vêtements qui me sont plutôt conseillés : les tops sombres et près du corps, les couleurs vives en bas, les jupes patineuses, jupes parapluies…. Ceux à éviter : les épaulettes, la fourrure, le slim, le tee-shirt loose, la micro-jupe moulante.
– je suis plutôt courte sur pattes. Je tente les collants assortis aux chaussures, les talons hauts planqués sous un jean foncé bien droit, la jupe courte ou la robe tee-shirt, la taille haute, les cuissardes portées avec une jupe droite et courte. Je peux aussi tester les pantalons à pli mais toujours avec des talons. Mais j’évite les chaussures plates, les revers des pantalons, les bottes mi-mollet et les sarouels.
– j’ai une petite poitrine alors je peux essayer le push-up, le décolleté dans le dos et les tops froncés, plissés, à volants du moment qu’ils sont volumineux au niveau de la poitrine mais resserré sur la taille. J’oublie les tops trop moulants, les robes bustiers et les tops trop structurés.

En vrac, j’ai aussi noté :

– s’habiller en monochromie (surtout si la couleur est foncée) permettait de gagner quelques centimètres et de perdre un peu de poids visuellement.
– choisir des escarpins échancrés sur le pied et à bouts pointus pour allonger la silhouette.
– les longues boucles d’oreilles donnent de l’allure tout en allongeant le cou.
– les coupes de vêtements qui vont à toutes : jupes et robes aux genoux avec des talons, jupes et robes longues unies et sombres, jupe droite, pantalon 7/8 avec des talons, jean bootcut.

Pour les couleurs, j’ai dû mal à définir lesquelles me mettent le plus en valeur. J’hésite à prendre rendez-vous avec une relookeuse pour qu’elle établisse mon profil…

J’ai fait pas mal de recherches sur le net et dans les magazines des looks qui m’inspiraient. J’ai tout découpé et conservé dans un classeur (pour les magazines) et pour le net, enregistré les photos et conservé dans un dossier.

En pratique, j’ai mis de côté dans un premier temps tout ce qui n’était pas de saison (j’avoue ne pas avoir fait de tri là-dedans…). Ensuite, j’ai mis également de côté mes fringues de grossesse, tout ce qui datait de mon adolescence, ce qui était trop petit/grand/usé/démodé.

Déjà, à cette étape-là, j’y ai vu plus claire. J’ai séparé mes tops en 3 catégories : blanc, noirs et imprimés, pour les plier proprement sur une étagère. Les plus fragiles (ceux qui se froissent) ont été mis sur cintres.

Ensuite, j’ai divisé les vêtements décontractés des vêtements plus classiques. J’ai fait une étagère pour chaque et idem pour tout ce qui était fragile, zou sur cintres. C’est mon éternel problème. J’achète toujours des fringues « trop cool » et on me donne 10 ans de moins au boulot et pareil pour la crédibilité. Mon premier objectif va être de mixer au moins du cool avec du classique pour obtenir du classe décontracté.
A partir de là, j’ai constaté que j’avais très peu de fringues classiques et j’ai donc fait les soldes dans cet optique. A chaque fois avant de valider mon panier sur le net ou de passer à la caisse dans la vraie vie, j’ai vérifié les proportions cool/classiques.

J’ai également fait les soldes pour acheter les « manques ». Ces fringues ou accessoires qui vous manquent toujours quand vous voulez vous constituer une tenue. Dans mon cas, une paire de bottes noires, un pantalon noir droit et un tee-shirt noir près du corps, par exemple.

Enfin, j’en suis ici, je constitue mes looks SOS, c’est-à-dire 5 looks adaptés à mon quotidien, confortables, jolis et faciles à vivre. Des looks qui vous sauvent les matins de grands désespoirs.
Je fais des croquis vite fait dans un petit carnet de mes looks en notant un maximum de détails et des variantes possibles. Bref, je m’amuse et j’expérimente !
C’est ma dernière étape pour affronter la vie avec style ! (Enfin, il en reste bien d’autres mais commençons déjà par avoir une garde-robe pratique, féminine et chic-décontractée !)

Jour 12 – trier son dressing

12 Jan

Cintres Hopa Ikéa

Hier, les soldes ont commencé. Avant de partir à l’assaut des boutiques, j’ai trié mon dressing pour plusieurs raisons :

– la plus évidente, faire de la place.
– ensuite, mon budget étant limité, pour optimiser ce que je possède déjà,
–  et enfin et surtout, pour avoir un dressing qui corresponde à la femme que je suis devenue. Je m’explique. En triant mes vêtements, je me suis rendue compte que beaucoup de pièces correspondaient bien plus à une étudiante qu’à une jeune femme active et maman. Je suis souvent blessée de n’être pas perçue à ma juste valeur au travail. L’apparence compte aussi. En renvoyant l’image d’une fille trop cool, je ne joue peut-être pas sur le bon tableau. Bref, un recadrage s’imposait.

Je voulais vous faire partager un coup de coeur pour site qui m’a aidé dans cette délicate tâche, Les pieds dans la toile, avec des articles comme comment faire le tri dans son dressing, ces couleurs qui donnent bonne mine ou comment mettre votre silhouette en valeur.

J’ai également lu beaucoup de livres sur le sujet mis ce sera l’occasion d’un prochain post…

août 2017
L M M J V S D
« Jan    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031